Plugin Flash absent...

 
Document Actions

L’aide aux enfants en difficulté

by Bayard Service last modified 2012-09-11 09:57

       Les évaluations diagnostiques mises en place en début d'année par chaque  enseignant , les évaluations natinales de fin de CE1 et les observations ciblées des enseignantes ASH permettent la mise on oeuvre d'une pédagogie différenciée qui répond au mieux aux besoins spécifiques de chaque enfant.  

~ ~ ~  ~ 

1. Poste d'adaptation

Par D.BELLET, enseignante spécialisée cycle 2
&N DE CHAMBURE enseignante spécialisée cycle 3

       A l’école du Sacré Cœur, les aides pédagogiques spécialisées fonctionnent de la Grande Section maternelle au CM2.
Elles s’adressent aux élèves ayant des difficultés temporaires dans leurs apprentissages et se déroulent en classe d’adaptation ou dans les classes de référence.
       Les élèves travaillent en petit groupe autour d’un projet et d’objectifs communs qui vont les amener à dépasser leurs difficultés, à élaborer de nouvelles stratégies et à se sentir plus en confiance et autonomes dans le cadre de leur classe.

      Au cycle 2 (GS, CP, CE1), nous proposons des aides en langage oral (vocabulaire, syntaxe, écoute des sons…), en langage écrit (lecture, production de textes) et en mathématiques (numération, résolution de problèmes…).


     Au cycle 3 (CE2, CM1, CM2), nous proposons des remédiations en étude de la langue (vocabulaire, grammaire, conjugaison) et des ateliers d’écriture. En mathématiques, à partir de situations problèmes, nous travaillons la numération et la géométrie.

    Aux cycles 2 et 3, selon les besoins de chaque élève, nous apportons aussi des aides méthodologiques pour améliorer la mémorisation, la concentration, les repères dans l’espace et le temps… à l’aide d’entraînements spécifiques.

    Ce travail se passe sur le temps scolaire, en petit groupe.
Le partage des différentes manières d’apprendre aide chacun à améliorer ses stratégies d’apprentissage.

    Les encouragements valorisent les efforts des élèves.

  Les progrès et les difficultés persistantes des élèves sont analysés régulièrement par les enseignantes pour un meilleur ajustement des projets.

   Quand un besoin particulier d’aide apparaît pour un élève, les parents sont alors avisés par l’enseignant de la classe et par un courrier leur précisant les aides prévues pour leur enfant.

   Nous pensons que des rencontres régulières entre enseignants et parents permettent de mieux soutenir chaque élève et d’envisager ensemble les meilleures solutions d’aides à la maison et à l’école.

 


                         2. Psychologue à l'école

par Maja BARTEL-BOUZARD, psychologue de l'établissement


   Le poste de psychologue à l'école du Sacré-Coeur fait partie du dispositif d'aide aux enfants en difficulté, il travaille donc en étroite collaboration avec l'enseignante spécialisée mais aussi avec les autres enseignants. Ce poste est actuellement occupé par une psychologue clinicienne présente à l'école 2 jours par semaine.

1) Un psychologue... pour qui ?
- pour les enfants avant tout... pour leur offrir un cadre d'écoute et d'accompagnement
- pour les parents afin de répondre à leurs questions et les conseiller
- pour les enseignants afin de les aider à analyser leurs pratiques et à construire les projets relatifs aux enfants.

2) Un psychologue.... pourquoi ?
Le psychologue à l'école a une mission d'écoute et de soutien, mais aussi de dépistage et de prévention de tous types de difficultés psychologiques. Petits tracas ou gros soucis des enfants et des familles peuvent être entendus et accompagnés dans un cadre adapté où l'écoute et la confidentialité sont de rigueur. Pour les parents, les entretiens peuvent être orientés sur la guidance parentale. Le psychologue a également pour mission d'aider les familles en les orientant vers les spécialistes à l'extérieur, en ayant bien analysé la demande et la problématique. Avec les enseignants et surtout les enseignantes spécialisées, le psychologue prend part à la mise en place des projets pédagogiques. Il est présent pour faciliter le dialogue entre les familles et l'école en dédramatisant certaines situations et en dégageant des objectifs communs.

3) Un psychologue... comment ?
Le psychologue exerce dans le cadre des entretiens cliniques ; un échange individuel en tête à tête dans le respect de la confidentialité. Les ateliers d'expression sont également proposés aux enfants. Ils fonctionnent sous la forme de groupes de paroles qui permettent aux enfant d'exprimer leurs questionnements. Les réunions régulières de reprise et d'analyse de la pratique sont organisées avec les enseignants. Le psychologue prend part aux concertations pédagogiques et fait partie intégrante de l'équipe pédagogique tout en offrant un cadre neutre et confidentiel à toutes les questions émanant des familles.

                                            ≈

                              Les intelligences multiples
(conférence de mars/2012 animée par Maja Bartel-Bouzard)

Le concept des intelligences multiples a été fondé par Howard GARDNER psychologue et chercheur en sciences de l’éducation qui s’intéressait aux enfants en échec scolaire. Il a réinventé la définition de l’intelligence « comme une capacité à résoudre des problèmes, à créer des liens ou offrir un service et à trouver de nouvelles solutions aux problèmes posés dans un contexte donné ». Il propose, contrairement aux autres chercheurs, une définition diversifiée, multiculturelle et concrète de l’intelligence. Il l’a décrite dans son livre « Frames of mind » en 1983. Gardner a défini 8 critères (p.ex. localisation cérébrale exacte, une courbe de développement identifiée) qu’une compétence ou capacité doit remplir pour être considérée comme une « intelligence ». Il part du postulat que tout être humain possède les 8 intelligences qu’il a décrites et que chaque personne peut les développer tout au long de la vie. Pour Gardner, apprendre c’est utiliser toutes les intelligences de manière complexe et impliquer la personne dans sa globalité. Il souligne qu’un environnement riche en toutes sortes de stimulations, une éducation qui permet le développement de diverses intelligences et le soutien actif des personnes compétentes qui reconnaissent nos diverses intelligences, sont des critères favorisant un développement harmonieux de l’enfant.

Actuellement 8 intelligences ont été décrites :

-intelligences verbale/linguistique :
Capacité à être sensible et à utiliser les mots et les structures linguistiques.

-intelligence logique /mathématique :
Capacité à raisonner, compter calculer, tenir un raisonnement logique.

-intelligence visuelle/spatiale:
Capacité à créer des images mentales, percevoir le monde visible, à percevoir l’espace et les trois dimensions.

-intelligences musical/rythmique
Capacité à être sensible aux sons, aux structures rythmiques et musicales.

-intelligence corporelle /kinesthésique
Capacité à utiliser son corps de manière fine et élaborée, à s’exprimer à travers un mouvement, à être habile avec des objets.

-intelligence interpersonnelle
Capacité à entrer en relation avec les autres, l’écoute, l’empathie.

-intelligence intra- personnelle
Capacité à avoir une bonne connaissance de soi-même
-intelligence naturaliste
Capacité à reconnaître et classifier les formes et les structures de la nature.

De nombreuses références sur les intelligences multiples et les ressources pratiques sont proposés sur les sites Internet suivants :

1) www.emtech.net/mi.htm.  
2) www.cslaurentides.qc.ca.  
3) http://www.newhorizons.org/strategie/mi/front_mi.htm.  
4) www.mieuxapprendre.net.  
5) www.thomasarmstrong.com

 
Bibliographie :
1. Howard GARDNER « Les intelligences multiples » Ed. Retz (2004)
2. Bruno HOURST « A l’école des intelligences multiples »Ed. Hachette éducation
(2006).
3. Bruno HOURST « Au bon plaisir d’apprendre » Inter Edition (2005)
4. Thomas ARMSTRONG « Les intelligences multiples dans la classe » Ed.Chenelière /MC Graw-Hill (1999)